Actualités
Open Panel

Au cours des dernières années, nous avons vu une forte demande pour nos serres de haute technologie de la part du marché de l’Europe de l’Est. Cette demande a été partiellement stimulée par les gouvernements désireux de promouvoir la production alimentaire locale, par le biais ou non de subventions, mais également par la demande croissante pour un produit de grande qualité, toute l’année. Ces dernières années, Van der Hoeven a achevé une série de projets en Russie, au Kazakhstan et en Biélorussie, entre autres, et en partenariat avec des constructeurs locaux, nous avons créé quelques complexes impressionnants. En outre, pour plusieurs projets, nous fournissons un excellent service après-vente et des conseils sur la culture, ce qui a permis aux entreprises d’être rentables et de connaître une croissance rapide.
Bien que les subventions dans plusieurs pays d’Europe de l’Est, y compris la Russie, ont largement été gelées au cours des dernières années, cela n’a pas empêché plusieurs de nos clients importants de continuer à se développer, et le potentiel (commercial) de la production alimentaire sous verre est largement reconnu. Par exemple, nous construisons actuellement trois différents complexes au Kazakhstan pour notre client à Ekibastouz. Le projet comprend deux serres de 100 000 m2 et une pépinière de 10 000 m2. En 2015, nous avons terminé notre premier projet horticole pour ce client, une serre de 50 000 m2 pour la culture des roses.
En 2017, nous avons décidé de nous lancer dans un autre projet de 50 000 m2 pour la production de tomates. D’ici la fin de l’année 2019, nous aurons donc construit quelque 310 000 m2 de serres sur ce site, ce qui en fera le plus grand complexe horticole de serres de haute technologie au Kazakhstan.
Dans la ville d’Almaty, plus au sud, nous avons récemment commencé la construction d’une serre horticole de 50 000 m2, qui sera utilisée pour la culture des tomates. Nous devrions terminer ce projet également d’ici la fin de l’année 2019.
Comme vous avez pu le lire dans notre bulletin précédent, nous sommes en train d’expédier les derniers matériaux pour un projet clé en main de 270 000 m2 dans la ville russe de Volgograd. Ce complexe de serres sera opérationnel d’ici l’été prochain. Malgré le défi logistique du transport d’un aussi grand nombre de matériaux dans un délai relativement court, nous sommes toujours dans les temps. Naturellement, c’est extrêmement apprécié par notre client.

Ekibastuz KAZ 9f7b4



La première serre de laitues ModulAIR a été achevée en mai 2017. Entre-temps, la construction de la phase 2 est déjà en bonne voie. Une entrevue avec Howard Kosaka, l’un des initiateurs.

1. Pouvez-vous nous parler un peu de vous-même ? Formation, profession?
J’ai étudié I’agriculture, le commerce et la gestion des entreprises, BSc (Ag), à l’Université de Colombie-Britannique. J’ai été I’unique propriétaire et exploitant d’une installation de serre de tomates pendant 17 ans, suivis de partenariats de coentreprise.

2. Votre relation avec Van der Hoeven remonte à longtemps. Depuis combien de temps et de quelle manière êtes-vous entré en relation avec Van der Hoeven ?
J’ai commencé à construire avec Van der Hoeven en 1989 et je suis toujours resté avec Van der Hoeven depuis lors. La première serre était une serre de 5 Ha de tomates Beef. En 1991, nous avons construit une autre serre de 5 Ha, mais celle-ci était pour de la tomate Truss. Douze ans plus tard, en 2003, nous avons construit une serre pour tomates Truss qui était beaucoup plus grande, 13 Ha, et nous l’avons agrandi en 2005 de 10 autres hectares. En 2016, je suis retourné chez Van der Hoeven pour une autre serre, mais dans un rôle différent, en tant que conseiller. Nous avons débuté en 2016 avec 2,5 Ha de laitues et en ce moment, nous sommes en train de construire une autre serre de 2,5 Ha de laitues.

3. Les serres de laitue sont situées dans l’Alberta, Canada. Quel est le climat et est-ce que la décision du type de serre est basée purement sur le climat de l’Alberta?
Les serres construites pour la production de tomates sont toutes situées à Vancouver, Colombie britannique, Canada. Les serres construites pour la production de laitues sont toutes deux situées à Lethbridge, Alberta, Canada. La décision d’établir la production de laitues dans cette ville du sud de l’Alberta (49 degrés de latitude nord) était basée sur la demande des consommateurs et clients d’un produit  cultivé au Canada tout au long de l’année. Mais la disponibilité de terre et d’eau était également un facteur important. Le climat de l’Alberta, et plus spécifiquement la lumière ambiante intense en hiver et un faible taux d’humidité relative et des nuits fraiches en été, a joué un rôle dans la décision, ainsi que la production d’électricité déréglementée, l’accès à la main-d’œuvre, la distribution et l’efficacité logistique.

4. Quelles incertitudes / appréhensions / doutes éventuels aviez-vous avant de démarrer le projet de serre hautement technique pour la production spécifique de laitues?
L’empilement de plusieurs technologies relativement nouvelles qui n’avaient pas été appliquées précédemment pour la production de laitues dans une zone climatique différente, est une entreprise colossale. Il y avait peu ou pas de précédent historique pour en tirer une expérience. Malgré ces incertitudes, nous étions toujours convaincus du succès de cette serre de laitues Van der Hoeven. 

5. Que pensez-vous de la serre, auriez-vous quelque chose sur lequel vous souhaiteriez mettre l’accent?
Le potentiel génétique de la graine de laitue (ou de toute autre graine) ne peut être accompli qu’en utilisant des systèmes technologiques qui éliminent le stress de la plante, ce qui favorise ensuite une croissance équilibrée optimale. La serre Van der Hoeven a été construite pour atteindre ces résultats. Avec le temps, ces initiatives vont éloigner nos pratiques de culture d’une approche traditionnelle pour s’orienter vers une approche plus axée sur les données, basée sur les capteurs des plantes.

6. Comment avez-vous vécu la coopération entre votre société et Van der Hoeven durant la période de construction et après?
La société Van der Hoeven et ses dirigeants ont toujours été, et continuent à être coopératifs et d’un grand soutien. La quantité accrue de technologie et d’innovation impliquée dans l’industrie moderne des serres, conjointement avec les coûts associés, a accentué l’importance de ces relations.

7. La seconde phase est actuellement en cours de construction, une copie de la première phase qui a été livrée en juin 2017. Quelle était la principale raison de cette expansion rapide?
L’expansion rapide de la serre de laitues était fondée sur l’opportunité commerciale et la possibilité de diversifier les variétés de laitue et de créer une meilleure correspondance : génotype et environnement.

8. Que pensez-vous des développements actuels au sein de l’industrie horticole ? Quelle est votre vision du futur de l’horticulture?
Des innovations technologiques permettent à l’industrie des serres de s’étendre dans le monde entier, malgré des conditions climatiques géographiques différentes, et cette tendance semble amenée à se poursuivre. Et nécessairement, nous assisterons à un éloignement vis-à-vis d’une culture faisant appel au sensoriel humain au profit d’une approche fondée sur les données, comme le prédisent beaucoup d’auteurs scientifiques.

DSC01540 edit kopie 661b3

En novembre 2015, nous avons livré avec succès la première phase du projet à Ekibastuz. Parallèlement, le même client a signé un contrat d’un an pour une extension de 5 hectares supplémentaires. Pendant la phase de conception, il a été convenu de définir la 2nde phase pour la culture des légumes, pas pour la culture des roses comme dans la phase 1.

 

Les Émirats Arabes Unis ne sont probablement pas l’endroit le plus probable où vous vous attendriez à voir une serre ! Ce n’est plus le cas, le développement de notre système HACo intelligent et durable permet de cultiver correctement des plantes même dans ce climat désertique très difficile. 

La première grosse commande pour des serres avec le système breveté HACo vient du Japon. Ce projet horticole couvre 128,269 m² et il se compose de trois serres dans lesquelles de la salade, des tomates et des poivrons vont être cultivés. 

 

Des projets horticoles intelligents

 

portefeuille

logovierkant

Notre Adresse

Vrij-Harnasch 124
2635 BZ Den Hoorn
Les Pays-Bas

CCN: 27217083

Prenez Contact

+31 88 262 66 66
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Van der Hoeven

Restez Informe(e)